BPJEPS Animation sociale

Cette formation vise à former des professionnels de l’animation techniciens de l’éducation populaire, capables de développer sur des territoires, des actions et des projets d’animation.

Ces professionnels agissent en autonomie, au sein de structures privées du secteur associatif (centres sociaux, associations de quartiers, maisons de retraites, établissement de soins mentaux, hôpitaux, instituts divers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d’établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d’état.

Prochaine formation :

BPJEPS Animation sociale

Ont accès à la sélection, les candidats qui satisfont aux conditions suivantes :

  • Etre âgé(e) de 18 ans au premier jour de la formation
  • Etre titulaire de l’une des attestations de formation relative au secourisme (PSC1, ou AFPS, ou PSE1, ou PSE2 ou AFGSU ou SST)
  • Etre titulaire de l’un des diplômes suivants :

- Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) ou de Directeur (BAFD)

- CQP

- Brevet d’Aptitude Professionnel d’Assistant Animateur Technicien (BAPAAT)

- le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)

- le Diplôme Professionnel d'Aide-Soignant (DPAS)

- le Diplôme d’Aide Médico-psychologique (DAMP)

- le CAP « Petite enfance » ;

- le BEP « Carrières sanitaires et sociales » ;

- le BEP agricoles « Services aux personnes ».

- le DEAP

- le DETISF

Ou à défaut être capable de justifier d’une expérience d’animateur/trice professionnelle ou non professionnelle auprès d’un groupe d’une durée minimale de 200 heures au moyen d’une attestation délivrée par la ou les structures d’accueil.

L’arrêté du 9 novembre 2016 portant création de la mention « animation sociale » du BP JEPS atteste que son titulaire les compétences suivantes :

  • concevoir un projet d’animation sociale en lien avec une équipe pluridisciplinaire ;
  • animer des actions d’animation pour favoriser l’expression et le développement de la relation sociale, l’insertion sociale ou le maintien de l’autonomie de la personne ;
  • encadrer des actions d’animation sociale ;
  • participer au fonctionnement de la structure dans son environnement ;
  • accompagner les publics dans l’utilisation du numérique dans une démarche citoyenne et participative.

Trois types d’emplois sont principalement visés : - animateur(trice) social(e) ;

  • médiateur(trice) ;
  • animateur(trice)/médiateur(trice).

Structures employeuses relevant du secteur public (collectivités territoriales et établissements publics) ou du secteur privé (associations, et structures marchandes...).

UC1 : ENCADRER TOUT PUBLIC DANS TOUT LIEU ET TOUTE STRUCTURE

UC2 : METTRE EN OEUVRE UN PROJET D’ANIMATION S'INSCRIVANT DANS LEPROJET DE LA STRUCTURE

UC3 :CONDUIRE UNE ACTION D’ANIMATION DANS LE CHAMP DE L’ANIMATION SOCIALE

UC 4 : MOBILISER LES DEMARCHES D’EDUCATION POPULAIRE POUR METTRE EN OEUVRE DES ACTIVITES D’ANIMATION SOCIALE

L’éducation nouvelle, dans la formation, se traduit par :

  • La prise en compte de l’individualité par un parcours différencié et adapté autant que possible à chaque stagiaire selon ses capacités et son rythme d’acquisition.
  • Le milieu de vie et les communications avec autrui jouent un rôle fondamental. L’ouverture sur l’environnement doit être source d’intérêt et de motivation. L’apprenant est au coeur de son propre apprentissage. La formation s’intéressedavantage à la manière dont chacun s’y prend pour apprendre. Elle s’appuie sur les activités et les interactions entreapprenants et permet que le groupe favorise les formes d’apprentissage coopératif.
  • La formation s’appuie sur la prise en compte des représentations des apprenants sur les objets d’apprentissage.
  • Pour permettre aux formateurs et aux stagiaires de réguler leurs pratiques, la dimension formative de l’évaluation est utilisée. Elle vise une plus grande autonomie des stagiaires.
  • Enfin, c’est par l’éducation nouvelle et les méthodes d’éducation active que la formation répond le mieux à son objectif historique d’émancipation et de participation.

Montant de la formation sans aides : 8520 €

La formation peut être pris en charge par :

  • Un employeur via un contrat d'apprentissage ou via leur OPCO
  • Le conseil régional et le Fond Social Européen si vous êtes demandeur.seuse d'emploi (suite à la validation du projet de formation par un conseiller Mission locale ou Pôle emploi)
  • Nous vous invitons à consulter votre espace Compte Personnel de Formation sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/

Plaquette BP JEPS AS Nice

Calendrier BP JEPS AS 

Fiche d’inscription BP JEPS AS


Une question par rapport à nos actions, notre mouvement, ou nos engagements ? N’hésitez pas à remplir ce formulaire pour nous contacter !

    Votre département
    Alpes de haute provence (04)Hautes alpes (05)Alpes maritimes (06)Bouches du rhône (13)Var (83)Vaucluse (84)Autre